Affiche VC&A

Van Cleef & Arpels : rétrospective féérique

Vite ! Il ne reste que quelques jours pour voir l’exposition « Van Cleef & Arpels – L’art de la haute joaillerie » aux Arts Décoratifs à Paris.

Depuis le 20 septembre 2012, les Arts Décoratifs exposaient une certaine histoire de Van Cleef & Arpels : plus de 500 bijoux, mais aussi des documents d’archive comme des dessins, des photographies.

 

Après Bulgari

Cette exposition n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle de Bulgari, au Grand Palais, en décembre 2010. Mais alors que Bulgari traitait tous ses codes de manière ostentatoire, Van Cleef & Arpels semble avoir choisi une certaine discrétion, une simplicité ô combien élégante.

L’exposition Bulgari, avec ses 600 pièces, avait eu lieu dans la nef du Grand Palais. La Maison Van Cleef & Arpels, avec 500 pièces, est présentée dans la nef des Arts Décoratifs. Bulgari nous engloutissait dans un gigantesque diamant noir à son entrée, alors que VC&A nous fait voyager sous la voûte céleste d’une nuit étoilée.

 

Une construction chronologique

Les 2 expositions étaient construites sur une base chronologique : la géométrie et l’exotisme des années 20, les bijoux transformables des années 30, l’or jaune de la guerre des années 40, l’explosion du style dans les années 60, la liberté et l’opulence dans les années 70, le retour à certain classicisme dans les années 80, le mélange des techniques dans les années 2000.

 

La légitimité

Mais le parallèle s’arrête ici. Alors que Bulgari énumérait sans fin ses liens avec les célébrités, Van Cleef & Arpels n’expose que quelques photos et égrène discrètement les noms de personnalités. Sa légitimité, Van Cleef & Arpels préfère la trouver dans sa technicité, avec le Serti Mystérieux, breveté en 1933

Serti mysterieux

ou dans ses grandes références : le Zip, la Minaudière.

Minaudiere 1935

Son traitement de l’histoire est plutôt global, mondial, comme si la Maison préférait accompagner les grandes histoires et les légendes que de les créer elle-même.

 

Un présent qui se contruit

L’une des grandes différences entre les deux expositions est sûrement la façon dont les maisons présentent leurs réalisations récentes et actuelles. Van Cleef & Arpels n’est pas avare de pièces récentes. D’ailleurs, il se dégage des dernières collections une grande beauté, beaucoup de finesse et une extrême précision. Avec ses grandes collections L’Atlantide en 2007, Les Voyages Extraordinaires en 2012 et les Bals de Légende en 2011, Van Cleef & Arpels est sûre de son style et n’a pas besoin de s’appesantir sur son passé.

 

Clip-Columbiad – Les Voyages extraordinaires – 2012

 

La sublimation du savoir-faire

Il faut dire que la Maison a visiblement bien compris que son patrimoine reposait dans la protection de son savoir-faire unique. Alors que Bulgari promettait un voyage dans ses coulisses et n’offrait que quelques dessins dans un couloir, Van Cleef & Arpels gratifie le visiteur de dessins, de livres de commande et surtout d’un film.

Pastel

Ce film est une succession d’interviews d’employés de la Maison : dessinateur-créateur, joaillier, observateur de pierres, spécialiste dans l’achat de diamant. Pour des raisons de sécurité, on ne voit pas leur visage, on ne connaît pas leur nom. Malgré cela, ces portraits nous permettent de rentrer dans l’incroyable intimité de leur travail. Les mains sont les sujets principaux de ce film. Elles nous font découvrir des métiers, de vieux outils, de petits « trucs maison », la patience, la lumière. Ce film est tout à fait en phase avec l’actuel retour en grâce de l’aspect manuel des métiers.

Il parle aussi de transmission d’expérience et de savoir-faire. De ténacité aussi, car toutes ces personnalités vont jusqu’au bout dans leur passion, leur travail.

 

Au final, avec cette élégance dans sa présentation, cette ouverture sur son savoir-faire, la Maison apparaît à la fois simple, riche, mystérieuse et surtout avec une histoire qui s’écrit toujours au présent, en évolution constante.

 

Van Cleef & Arpels – L’art de la haute joaillerie

Les Arts Décoratifs

Jusqu’au 10 février 2013

 

Photos : Les Arts Décoratifs – Van Cleef & Arpels

0 commentaires

Commentaires

Vous voulez rejoindre la discussion ?
N'hésitez-pas à participer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *