Lalique_prospectus_m

Un grand Musée français pour Lalique

Les parisiens vont jalouser Wingen-sur-Moder. C’est dans cette petite ville du nord de l’Alsace que s’ouvrira le prochain Musée consacré à une marque de luxe : Lalique.

Lalique_prospectus.jpg

C’est incroyable. Il n’y avait pas de Musée dédié à la Maison Lalique en France. Le 1er juillet prochain, l’anomalie sera réparée avec l’ouverture du Musée Lalique à Wingen-sur Moder.

Un projet territorial
Pourquoi ce village des Vosges ? Parce que c’est l’unique lieu de production de la Maison Lalique, qui y est installée depuis 90 ans. Mais aussi parce que ce Musée, plus qu’un projet de marque, est un projet régional, une œuvre commune pour un patrimoine commun. La région est de tradition verrière. Le Musée est d’ailleurs construit sur un ancien site verrier. Lalique est donc l’ambassadeur idéal pour ce regroupement intercommunal. Ainsi, ce sont les communes, le Conseil Général, le Conseil Régional et bien sûr la société Lalique qui se sont investis dans la construction du Musée. Et qui ont investis 8,78 millions d’Euros d’après l’Express. Les pièces ont été acquises grâce au soutien de mécènes, aux dépôts de la société Lalique et de collectionneurs privés, à des Musées parisiens (les Arts décoratifs, les Arts et Métiers), mais aussi via les collectivités territoriales. L’engouement territorial n’a pas été démenti par les plus hautes instances. Lalique avait déjà obtenu en 2007 le label « entreprise du patrimoine vivant ». Le projet de construction du Musée a bénéficié de celui de « Pôle d’excellence Rurale ». Et avant même son ouverture, il est consacré en obtenant l’appellation « Musée de France ».

1-Lalique-Wilmotte-Artefactory.jpg

Les faits
Au moment de l’afflux de touristes estivaux, le Musée ouvrira ses portes sur une collection de 550 pièces exposées sur 900 m2 : dessins, bijoux, flacons, arts de la table, luminaires, etc. L’agence Wilmotte a concocté une scénographie moderne : approche sensorielle des univers, tablette tactile, sons, jeux de lumières.

3-Lalique-Museographie-Wilmotte-Artefactory.jpg
Dans l’infrastructure, rien ne semble oublié non plus : audio guide, jardins, boutique, restauration, documentation.

Museographie_2__Wilmotte-_Artefactory_-_Copie.jpg
Les thèmes
Les thèmes du Musée seront :

  • Les trois F : Femme, Faune et Flore.
  • L’art sacré
  • Le contexte historique, social ou technique

La femme, la faune et la flore étaient les thèmes de prédilection de René Lalique (1860 – 1945) qui a fondé la Maison en 1885, à Paris.

Lalique_Rene.jpg
Au commencement, il dessine des bijoux. Entre Art Nouveau et Arts Décoratifs, il s’impose rapidement en tant que grand créateur. Il explore la nature et le corps de la femme inlassablement.

9-Ambre-de-Siam-pour-Volnay-1920_Lalique.jpg
Ensuite, avec François Coty, il se plongera dans l’univers du parfum et le bouleversera en étant l’inventeur du flacon. Il se consacrera alors au verre jusqu’à la fin de sa vie.

10-Capricornes-1912_Lalique.jpg

L’art sacré est un aspect moins connu de la création de René Lalique. Il s’y est pourtant consacré à travers les vitraux, dès 1929 en inventant un procédé, ou d’autres objets comme son Christ de Lumière de la Chapelle de la Vierge Fidèle à Douvres La Délivrande en 1930.

Le contexte de la Maison Lalique nous fera traverser les époques, l’Exposition universelle de 1900 par exemple, et retrouver leurs figures emblématiques que René Lalique avait croisés ou côtoyés : les souverains britanniques, les princes japonais, Sarah Bernhardt, le magnat du pétrole Calouste Gulbenkian. La technique de fabrication n’est pas oubliée : à travers des supports multimédia, nous pourrons découvrir le savoir-faire de la Maison. Les étapes de fabrication du célèbre vase Bacchantes seront détaillées.

La famille
Si René Lalique reste le grand symbole de sa Maison, en particulier grâce au verre et aux flacons, ses descendants ont également une place importante dans l’histoire de la société : Marc Lalique a orienté la Maison, dès 1945 au décès de son père, vers le cristal. Marie-Claude Lalique, de 1977 à 1996, a fortifié sa dimension artistique. Même si René Lalique tient une place majeure dans le Musée – qui était d’ailleurs appelé Musée imaginaire de René Lalique lors de sa construction – l’exposition relatera également les contributions de ses deux successeurs.

Rendez-vous donc cet été pour la découverte de cet espace ! Les critiques, bien sûr, ont déjà fusé de toutes parts, évoquant le coût énorme pour les communes et la région. La vocation officielle de l’endroit est pourtant de créer une dynamique socio-économique dans le canton de la Petite-Pierre. D’autres accusent une simple promotion de l’entreprise. Est-ce pour cela que la Maison Lalique est aussi discrète avant le jour J de l’ouverture (peu de communiqués, pas de références sur le site Internet de la société, pas de lien vers le site provisoire du Musée) ?
Peu importe. Nous ne bouderons certes pas notre plaisir de plonger dans les dimensions patrimoniales et artistiques d’une telle marque !

Musée Lalique
Rue de Hochberg
67 290 Wingen-sur-Moder
www.musee-lalique.com

Photos : © Lalique

0 commentaires

Commentaires

Vous voulez rejoindre la discussion ?
N'hésitez-pas à participer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *