Site_Faberge_2_m

Fabergé – La richesse historique, promesse d’excellence ?

Peter Carl Fabergé était un homme d’une grande modernité. Un visionnaire. Mais la fermeture de sa maison (1917) pour cause de révolution russe, puis la perte des droits sur la marque par la famille ont bien failli causer la mort de ce patrimoine, dont il ne restait pratiquement que les fameux « œufs » dans l’imagerie populaire. En 2007, Pallinghurst, firme d’investissement spécialisé, rachète la marque. Objectif : restaurer son image comme celle des plus grands noms de la joaillerie. Elle lance une collection inaugurale, crée un « Conseil de l’héritage de Fabergé » et intègre deux descendantes de la famille à l’entreprise. En septembre 2009, Fabergé Limited est ainsi officiellement relancé.

Le site Internet est la synthèse visible de tout ce travail de cohésion entre passé et présent, création et commerce sur-mesure : rubriques Histoire ou Collection, un design léger, des animations subtiles, de la douceur mais aussi un mystère préservé. Le portail de vente en ligne de la maison, pionnier du genre dit-on déjà, répond aux besoins actuels grossissants de la toile tout en préservant la notion de client privilégié et de suivi ô combien particulier et personnalisé : laissez vos coordonnées et on vous rappellera, on vous bichonnera, on vous suivra, car la découverte de la collection Fabergé ne saurait ressembler à vos habituels surfs sur d’immuables sites corporate ou autres boutiques en ligne. L’acte d’achat est discret, rapide, continu. Contemporain, donc. Et toujours élitiste. Site_Faberge_2.png Site_Faberge_4.pngSite_Faberge_3.png

0 commentaires

Commentaires

Vous voulez rejoindre la discussion ?
N'hésitez-pas à participer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *